La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

La clinique de l'amnésie de James Scudamore

CVT_La-clinique-de-lamnesie_1019.jpeg Résumé de l'éditeur : "Parfois les grands conteurs disparaissent avant l'heure. Il nous revient donc de raconter sur eux de belles histoires. Je vais m'y employer." Amis pour la vie, Anti et Fabian sont résolument différents, "une panthère languissante à côté d'un cochon albinos à la respiration sifflante". Anti grandit dans un cercle fade et surprotégé des expatriés britanniques à Quito, tandis que Fabian vit à plein temps chez le fantasque oncle Suarez. Conteur hors pair, Suarez transmet aux garçons sa passion pour les histoires extravagantes. Un pouvoir nouveau qui réinvente la vie et les embarque dans un voyage chimérique à travers l'Equateur.

 

Mon avis : Anti est un garçon asthmatique, d'origine britannique, qui vit en Equateur depuis quelques années. Ses parents sont journalistes et chercheurs. Son meilleur ami est Fabian, un jeune équatorien, qui a perdu ses parents dans un accident de voiture. Il a du mal à accepter la situation. Comme le corps de sa mère n'a pas été retrouvé, il pense qu'elle est encore vivante quelque part. Il vit chez son oncle Suarez, qui passe son temps à leur raconter des légendes et des histoires qui les font rêver. Ils ont pris l'habitude de se raconter des histoires. Ils ont donc du mal à avoir des conversations sérieuses. Un jour Fabian croit voir sa mère, il tombe alors dans une espèce de dépression. pour l'en sortir Anti va essayer de rentrer dans son jeu et ils vont partir à la recherche de la clinique de l'amnésie. Fabian croit dur comme fer que sa mère est à cet endroit depuis l'accident. Va s'ensuivre un long périple qui va nous faire osciller entre délire et moment vrai.

J'ai apprécié ce livre, même si j'ai eu du mal parfois à m'y retrouver dans cette histoire. Elle est bien écrit et les pages se tourne facilement, mais certains passages étaient un peu flous. On visite avec les deux garçons les profondeurs de l'Equateur, et les paysages sont magnifiques. La misère côtoie les plus riches, mais je crois que c'est comme ça dans beaucoup de pays d'Amérique du sud où il n'y a pas de frontières entre les deux. Ca devient de plus en plus comme ça en France aussi d'ailleurs !

 

Je ne peux donc que vous conseiller de vous plonger dans les élucubrations de ces deux jeunes garçons qui découvrent la vie.

Je remercie  les éditions Stock pour m'avoir fait découvrir ce livre que j'ai gagné dans le cadre d'une masse_critique.jpg

 

Scudamore, James. La clinique de l'amnésie. Stock, 2014



21/06/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres