La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Le caveau de famille de Katarina Mazetti

 Résumé de l'éditeur : Désirée la bibliothécaire et Benny le paysan se sont rencontrés dans Le Mec de la tombe d'à côté. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et
n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Leur histoire d'amour n'est donc pas simple, mais ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si ça ne marche pas, c'est terminé pour toujours. Sinon... La suite du best-seller bourré d'humour de Katarina Mazetti.
 

Mon avis : J'avais beaucoup aimé Le Mec de la tombe d'à côté que j'ai lu il y a un certain temps maintenant. C'est donc sans appréhension que je me suis lancé dans la lecture de cette suite. Désirée a envie d'un enfant. Mais pas n'importe lequel : celui de Benny, qu'elle aime toujours. Pas question pour autant de s'obliger à revenir ensemble. Ils se donnent trois essais : si ça marche ils verront bien et si ça ne marche pas, ils ne se donnent plus de nouvelles et chacun vit sa vie. Comme vous vous en doutez, il y aura un enfant. pourtant tout n'est pas si simple. Benny vivait avec sa cousine Anita qui l'aidait à la ferme. Et Désirée ne veut toujours pas être femme de paysan et vivre à la campagne. Chacun va mettre un peu d'eau dans son vin pour que les choses se passent au mieux pour l'enfant. Et puis, quand même, ils s'aiment ! Et ça ils ne peuvent plus le nier !  

On suit donc le quotidien de ce couple avec un enfant, à la campagne. On alterne de voix à chaque chapitre. Ce que j'ai trouvé dommage, c'est que c'est une suite de plaintes. La vie qui est décrite n'est vraiment pas idyllique. Vous allez me dire la vraie vie n'est pas idyllique ! Mais ça ne donne vraiment pas envie de faire des enfants et de se marier. Pourtant, je suis maman de trois enfants et mariée. c'est vrai que je me plaint, mais je n'échangerais ma vie contre aucune autre. Et il y a quand même des moments de bonheur, des éclats de rire et des échanges enrichissants. Dans ce livre je n'en ai pas beaucoup vu. Quand ils sont là, les jérémiades reprennent de plus belle après !  

C'est vraiment dommage car ma lecture a quand même été agréable. mais je n'ai pas eu cette impatience de reprendre le livre sur ma table de chevet, pour découvrir la suite des aventures de cette famille. 

 

Mazetti, Katarina. Le caveau de famille. Gaia, 2011 



05/04/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres