La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Les enfants rats de Françoise Jay

Résumé de l'éditeur : Dans un monde politiquement bouleversé, des milliers d'enfants, abandonnés à eux-mêmes, ont trouvé refuge dans les égouts. Regroupés en hordes où règnent la violence et la loi du plus fort, leur quotidien se réduit à voler dans la ville pour survivre, et à échapper à la police ainsi qu'aux autres hordes. Irielle a dix-sept ans. Arrivée dans les égouts à l'âge de dix ans, elle a refusé la loi sauvage des enfants-rats. Elle vit seule avec _Iode, un petit garçon de cinq ans qu'elle a trouvé bébé dans une poubelle et à qui elle a appris à lire et à écrire... En ce début de printemps, deux rencontres vont bouleverser leur vie...

 

Mon avis : Nous sommes en 2025. Le pays est gouverné de manière anarchique. Les riches sont de plus en plus riches. Les pauvres se retrouvent à la rue. Mais, dans la rue, les adultes sont tués par des hordes d'enfants qui vivent dans les égouts. Ils ne connaissent que la loi du plus fort. Les parents d'Irielle ont été tués quand elle avait dix ans. Aujourd'hui, à dix-sept ans, elle n'a toujours pas accepté la loi des hordes et vit seule avec un peit garçon de cinq ans, Jode, qu'elle a sauvé des égouts quand il avait deux jours. Au début du livre, elle va trouver un nouveau bébé, Moïsa, et va rencontrer un enfant rat, Nolane, qui ne supporte plus la vie des hordes et qu'elle va aider à redevenir un enfant normal.

Un jour, il vont se faire prendre dans une descente de police et vont se retrouver dans un orphelinat, séparés. Ils n'auront qu'un objectif : se retrouver et s'enfuir.

Parallèlement, on voit le combat de Smog, médecin, qui ne supporte plus la politique menée. Avec un groupe d'amis, ils appellent à la grève générale pour faire plier le gouvernement. Ces deux groupes vont se rencontrer, mais je n'en dirais pas plus.

 

Les personnages sont attachants et, même si le sujet est dur et que leur monde est violent, on ne se retrouve pas dans un livre noir et déprimant. Au contraire, il est plein d'optimisme et l'amour et l'amitié sont des valeurs très bien représentées.

C'est un ouvrage qui se lit vite et agréablement, même si l'histoire est un peu facile et que la fin est attendue. C'est un moment agréable à passer et les lycéens pourront facilement se mettre à sa lecture. Il a reçu le prix polar jeunesse 2010.

 

 

Jay, Françoise. Les enfants rats. Plon, 2009



18/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres