La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Moi, princesse Margot de Caroline Pistinier

Résumé de l'éditeur : Dans la tête de Princesse Margot, les mots sont à l’endroit, mais lorsqu’elle parle, ils sortent tout de travers ! Elle en a assez que personne ne la comprenne. Le roi et la reine décident de faire appel à des spécialistes. Un savant, une guérisseuse puis un marabout se présentent à la cour…

 

Mon avis : J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération  sur Babelio. Quand j'ai vu le titre que j'allais recevoir, j'ai été très contente. Je me suis dis que mes filles allaient aimer. Rendez vous compte, un livre qui parle d'une princesse ! On est en plein dans cette période avec la grande, j'allais donc pouvoir combler momentanément cette soif d'histoires de princesses.

Certes elles ont été très contente, elles l'ont emmené avec elles toute la journée, mais après la lecture nous n'y avons plus retouché. Ca n'a pas été un coup de coeur, même si la lecture en a été agréable.

Margot est une petite princesse très aimé de ses parents et de sa nounou, mais elle a un problème. Personne ne la comprend ! Elle est donc malheureuse de devoir répéter constamment tout ce qu'elle dit, et très frustrée de ne pas se faire comprendre. Ses parents décident donc de donner une récompense à celui qui arrivera à lui faire sortir des sons compréhensible de la bouche. S'ensuit un défilé de charlatans qui sont tous congédiés par le roi, furieux du peu de résultats de leurs potions. Un jour, un sujet arrive au palais pour dire au roi catastrophé que la princesse à intégrer un groupe sur la place du village et... chante. Et elle est plutôt douée !

Ce petit livre touche ici le sujet des problèmes d'élocution qui touche un certains nombre d'enfants. C'est vrai que c'est très handicapants pour l'enfant et que ça peut le renfermer dans sa bulle. De tous les témoignages que l'ont peut avoir sur ces enfants, ils parlent souvent du chant comme d'une thérapie efficace.

Je n'ai malheureusement pas été touché par cette histoire. On survole les personnages, la fin arrive abruptement. J'ai par contre bien aimé les dessins et mes filles les ont adorés aussi. Forcément on parle de princesse, donc toutes les pages sont en rose !

Bref, je ressors mitigé de cette lecture qui traite pourtant d'un sujet intéressant pour dédramatiser le bégaiement ou la dysorthophonie (je ne sais pas si ça existe mais c'est pour différencier des dysfonctionnements dans l'apprentissage de l'écrit).

Je remercie les éditions   qui m'ont fait parvenir très gentiment ce livre.

Je peux participer de nouveau au challenge je lis aussi des albums d'Hérisson.

Pistinier, Caroline. Moi, princesse Margot. Editions Philomèle, 2013

 



13/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres