La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Never sky de Veronica Rossi

 Résumé de l'éditeur : Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a d'autre choix que de lui proposer un marché... qui va bouleverser leur vie à jamais.

 

Mon avis : Ce livre se dévore ! J'ai vécu une très belle rencontre avec les personnages d'Aria et de Perry. On se laisse porter dans leur histoire et la découverte de ce monde futuriste. C'est intéressant de constater que la plupart des livres de science-fiction qui paraissent en ce moment parlent d'un avenir apocalyptique suite à une catastrophe naturelle. Est-ce l'imminence de la fin du monde qui rend les auteur plus prolifique à ce sujet ? En tout cas, ce monde imaginé par Veronica Rossi est plus que passionnant.

Les Sédentaire vivent dans des capsules où rien n'est réel. A l'aide de leur SmartEye, ils vivent dans les Domaines, des mondes virtuels où l'interaction entre les gens est elle aussi virtuelle. Suite à un meurtre commis dans une zone sinistrée de la Capsule Rêverie où elle n'aurait pas dû se trouver, Aria est bannie. Elle se retrouve donc dans le monde extérieur, à la merci de l'Ether qui provoque de violentes tempêtes et des Sauvages. Sa rencontre avec l'un d'entre eux, Perry, va changer son destin. Pour survivre, elle n'a pas d'autre choix que de s'allier à lui. Perry a perdu son neveu, Talon, kidnappé par les Sédentaires. Il n'a donc qu'une idée en tête, le retrouver.

Je ne veux pas en dire trop donc je vais vous laisser sur votre faim pour l'instant et vous incite à aller lire cette histoire. C'est un beau plaidoyer contre les préjugés. Il y a beaucoup de rebondissements. Dans la narration, on passe de Perry à Aria et le lecteur étant omniscient on comprend facilement les réactions des deux protagonistes.

Un très beau moment.

 

 

 

Rossi, Veronica. Never sky. Nathan, 2012 



14/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres