La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Théa pour l'éternité de Florence Hinckel

Résumé de l'éditeur : Théa est secrètement amoureuse de Théo, son meilleur ami d'enfance, qui lui préfère la pom-pom girl du lycée. Théa vit seule avec sa mère, une ancienne présentatrice de télévision obnubilée par le souci de paraître jeune. Théa a l'impression que le temps passe trop vite et que les promesses de l'enfance sont déjà loin. Alors, quand le professeur Jones lui propose d'être le plus jeune cobaye d'un programme visant à stopper le vieillissement, Théa décide de saisir cette chance. Le destin hors normes d'une héroïne qui a franchi la limite interdite. Un roman déroutant d'une évidente actualité.

 

Mon avis : Le résumé est très complet, je ne suis pas sûre de pouvoir en dire plus. Théa a 16 ans. Elle a l'impression que tout lui échappe, que les promesses qu'on lui a faites plus jeune ont été oubliées. Elle "pète un cable" quand Théo son meilleur ami sort avec la fille la plus superficielle du lycée. Elle est alors remarquée par le professeur Jones. Ce qui lui permet d'entrer dans un programme de recherche qui va empêcher le vieillissement de ses cellules.. C'est le rêve de sa mère. Mais a-t-elle mesuré les conséquences de ce choix ?

On suit Théa dans ses réflexions autour de son traitement. Le fait de ne pas vieillir la rend plus forte, plus sûre d'elle. Elle enchaine les expériences. Pourtant, elle n'est pas plus heureuse que ça. Alors quel peut bien être le but d'arrêter de vieillir. Peut-on vraiment prendre une décision si importante à 16 ans ?

 

J'ai bien aimé cette histoire qui nous fait nous arrêter sur les conséquences des avancées de la science. Les dernières découvertes n'entrainent-elles pas des conséquences que les découvreurs n'avaient pas envisagées ? On réfléchit ici à une éthique, au temps qui passe. Très bon moment par le sujet, car je n'ai pourtant pas été touchée plus que ça par Théa. Et j'ai trouvé sa maman vraiment pathétique.

Je peux compter ce livre dans le Challenge Bookineurs en couleurs de Liyah.

 

Hinckel, Florence. Théa pour l'éternité. Syros, 2012

 



13/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres