La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

couleur de peau : miel de Jung

   Résumé : Je savais bien que je n'étais pas japonais. Mais quand je me regardais dans un miroir, je ne me sentais pas belge non plus ! Je voyais un coréen. C'était inéluctable. Et ça ne me rappelait pas de bons souvenirs...

 

 

Mon avis : Jung commence sa vie à 3 ans, quand un policier le trouve dans la rue et l'emmène dans un orphelinat. Jung est un petit coréen du sud, au moment où le pays est coupé en deux. Beaucoup de famille se sont retrouvées séparées, et de nombreux orphelins ont été adoptés par des familles européennes ou américaines. Jung fût donc adopté à 5 ans par une famille belge francophone.

L'auteur nous raconte son quotidien, le line qu'il noue avec sa famille (ce n'est pas toujours facile avec sa nouvelle maman), sa recherche d'identité. Il se sent différent des autres mais ne veut pas l'être. Dans son village, il y a plusieurs coréens adoptés. Les croiser renvoie à Jung sa propre situation : c'est un enfant couleur miel. mais il ne veut plus être coréen.

C'est un très beau manifeste sur le ressenti des adoptés, le malaise/mal-être qu'ils peuvent avoir face aux autres, et surtout face à leur famille adoprive.

On a aussi un peu d'histoire coréenne. Les dessins en noir et blanc habillent le texte et renforcent les sentiments de Jung, ses souvenirs qui peuvent être parfois violents. Mais on ne rentre jamais dans le descriptif sordide.

Un beau dyptique, que j'ai lu avec plaisir. 

 

Jung. Couleur de peau : miel. Soleil (Quadrants Astrolabe)



12/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres