La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Norlande de Jérôme Leroy

51VjxyEmHcL._SL160_.jpg Résumé de l'éditeur : "Tout, finalement, est allé très vite après cette étrange conversation entre maman et moi à la cafétéria. C'était quelques mois avant que l'"événement" ne se produise, quelques semaines avant que l'Autre n'entre en scène.
Dans la mythologie norlandaise, le temps est circulaire, représenté par un serpent qui se mange la queue.
Depuis cette table, dans ma chambre de la clinique, jamais une image ne m'a semblé aussi juste.
L'"événement", l'Autre ont toujours été là. A attendre sur un point du cercle. Et c'est moi, nous, toute la Norlande qui allions à la rencontre de ce point sans le savoir et sans pouvoir l'éviter."

Jérôme Leroy transpose dans un pays de Scandinavie imaginaire la tragédie qui a eu lieu le 22 Juillet 2011 sur l'île d'Utoya, en Norvège, et donne la parole à une jeune rescapée. Magistral et bouleversant.

 

Mon avis : Clara, jeune norlandaise, écrit dans un cahier à sa correspondante et amie française Emilie, tout se qui s'est passé les neuf derniers mois dans sa vie. Non, ce n'est pas une grossesse qu'elle a vécu !  Mais la perte de ses repères, d'une quiétude, dans un pays où il faisait bon vivre et où l'on se sentait en sécurité. Clara a vécu un massacre sur une petite île norlandaise où quelques centaines de militants du Mouvement norlandais pour la paix se réunissaient pour parler de l'avenir du pays. Elle revient sur ces évènements et se sent coupable. En effet, c'est son nouveau petit ami, rencontré sur Facebook qui a perpétré ce massacre. Et c'est elle qui lui a donné (naïvement) les indications qui lui ont permis de faire un maximum de victimes ! Nous suivons donc sa reconstruction dans cet hôpital où elle est depuis hit mois refusant d'affronter la réalité du pays, et refusant de nommer cet homme qui s'est servi d'elle.

J'ai aimé cette histoire, mais j'ai trouvé qu'il reprenait trop les ingrédients de Hate list, qui avait été pour moi un coup de coeur :  la culpabilité de l'héroïne qui est la petite amie du tueur, on revient sur les évènements qui ont conduit au massacre,  tout en suivant la reconstruction de l'héroïne. Je me suis vraiment retrouvé dans la même histoire. Bien sûr, les évènements ne sont pas les mêmes !

Ici, nous avons en plus une réflexion sur la montée des partis extrémistes dans les différents pays d'Europe, et sur l'immigration choisie ou non, qui amène à un sentiment d'insécurité pour un certain nombre d'habitants.

En bref, un beau livre, avec une réflexion politique, mais qui m'a laissé une impression de déjà vu.

 

Leroy, Jérôme. Norlande. Syros, 2013 (Rat noir)



31/10/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres