La ptite souris du Web

La ptite souris du Web

Un parfum d'histoire : L'eau du Roi de Béatrice Egémar

 Résumé de l'éditeur : Au début de l'été 1674, Jeanne Tombarelli quitte Grasse et la parfumerie familiale pour travailler à Paris auprès de son oncle, fournisseur de la belle Madame de Montespan, maîtresse du roi. Ravie, la jeune fille découvre les modes de la capitale, perfectionne sa technique de parfumeuse et fait la connaissance d'un séduisant marchand de chocolat... Bientôt, elle doit se rendre à Versailles, où de grandes fêtes se préparent.
Jeanne la Provençale, avec ses crèmes de beauté, ses eaux de fleurs et son bel optimisme, est confrontée aux subtilités et aux intrigues de la vie de la Cour. Entre les caprices de la favorite et les compliments du roi, saura-t-elle s'y faire une place ? L'amour aura-t-il la suave odeur du chocolat, ou l'arôme délicat des fleurs de l'Orangerie ?

 

Mon avis : Après avoir bien apprécié le tome 1, je ne pensais pas être déçue par le deuxième tome de cette trilogie sur les parfums. Dire que je n'ai pas apprécié ma lecture serait faux, mais j'ai eu l'impression de lire la même histoire. Seul les personnages et l'époque changent.

Jeanne est doué pour les senteurs. Son don est découvert quand elle a 4 ans. Arrivée à l'adolescence, elle a pu le développer en travaillant dans la parfumerie familiale. Son oncle, habitant Paris et possédant une grande parfumerie, souhaite la prendre pour travailler avec lui. C'est une grande opportunité pour Jeanne, car son oncle fournit le frère du Roi en poudre et produits parfumés de toute sorte. Arrivé à Paris, elle fait la connaissance de Pierre, un chocolatier, dont elle va tomber amoureuse. Mais son oncle et son père veulent la marier à un parfumeur dont la boutique est en déclin. Elle pourrait grâce à son don, lui redonner un prestige. Jeanne, horrifiée, va tout faire pour échapper à ce mariage.

Parallèlement, on découvre les intrigue de la cour, en même temps que Jeanne qui est amené à rencontrer Mme de Montespan et le Roi lui-même. Elle se lie d'amitié pour un jeune jardinier qui va l'aider dans ses déboires.

Bref, même si l'écriture reste agréable, la structure narrative étant exactement la même que le premier tome, j'ai trouvé moins de plaisir. J'espère que le troisième tome sera un peu différent.

Egémar, Béatrice. Un parfum d'histoire : L'eau du Roi. L'Archipel, 2012



22/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres